Les marques anciennes du terroir

Page 11

Le village de vignoble est strié de multiples marques à peine perceptibles par le promeneur. Dans la région de Saumur, des bornes limitent d’anciens territoires oubliés par les habitants eux-mêmes, mais reconnaissables dans les pièces d’archives anciennes.

Les pierres ainsi disposées à l’intersection de chemins, sur les limites des clos de vigne et de sentiers délimitaient les perceptions des abbayes de Fontevraud ou de Saint Florent de Saumur et d’autres seigneurs décimateurs.

La borne des trois évêchés située à l’intersection des communes de Candes, Montsoreau et Fontevraud marque la séparation entre les anciennes civitates des Turons, des Pictons et des Andes.

Le pont mégalithique au pied de la butte de Saumoussay montre l’extraordinaire densité de l’occupation des lieux dès le néolithique.

Le village de Parnay possédait au début du siècle un alignement mégalithique à Targé  peut être dressé là par les vignerons, mais dont l’origine n’a pas clairement été identifiée.

Croix de chemins plantées là depuis des siècles, la Croix Coullon était une marque du terroir de Turquant, marqué par l’emprise de l’abbaye de Fontevraud.